UN nouveau RENDEZ-VOUS TV avec MICHEL PICOT!

Chaque semaine sur BFM BUSINESS TV
INNOVER POUR L’EMPLOI

Diffusion: Le samedi 6h – 18h30  / dimancheQ 15h30 – 23h30

696b57946eea0b34cd87f219e3736bf2Le chômage est devenu un véritable fléau en France, alors que la majeure partie des pays européens sont en situation de plein emploi. Ce qui est paradoxal c’est que les entreprises publient des centaines d’offres mais ne trouvent pas de candidats. Pourquoi les entreprises ont-elles du mal à recruter ? Quelles solutions apporter à ce problème ?

Michel Picot est entouré d’experts et de chefs d’entreprise pour apporter analyses, bonnes pratiques et idées disruptives.

Visionnez la toute première édition,
c’était samedi 17 et dimanche 18 septembre!

Avec : Gilbert Cette, professeur d’économie associé à l’université d’Aix-Marseille. Quentin Vacher, cofondateur de Frichti. Antoine Jouteau, directeur général du Boncoin.

[CONFÉRENCE DE PRESSE] Jouéclub au top de sa forme!

1R2COM assure les relations presse de
JOUÉCLUB depuis déjà 5 ans!

La traditionnelle (et magique!) conférence de presse pour Noël 2016 a eu  lieu le 30 août dernier en présence d’Elodie Gossuin, marraine de Jouéclub.

Téléchargez ici le dossier de presse Noël 2016

 

 

La Fab accompagne les Trophées Bougeons-Nous de RMC

Pour la 7ème année consécutive, La Fabrique de Contenus collabore aux Trophées Bougeons-Nous organisés par RMC.

Jusqu’au 31 juillet, date de clôture du concours, nos équipes ont analysé et complété les fiches de candidature. Pas moins de 888 cette année, un record!!

Fin août, Michel Picot a réalisé son habituel tour de France pour animer les jurys régionaux: Lyon, Montpellier, Bordeaux, Lille, Nancy et Paris. Les entreprises françaises rivalisent de créativité  : pas facile de départager les candidats et les jurys sont joyeusement animés!

14115687_1122783901100868_8002432496322590197_o.jpg
Michel Picot et le jury de Bordeaux (région Sud-Ouest)

Jusqu’au 22 septembre, les cérémonies de remise des Trophées en région ont lieu à Nantes, Lyon, Montpellier et Lille. Michel Picot accompagne la ligne éditoriale de ces cérémonies et est intervient à Lyon, Lille et Montpellier. 

La cérémonie nationale de remise des Trophées Bougeons Nous a lieu le mardi 18 octobre au Musée du Quai Branly.

[RP] – Jean-Louis Aubert Intime, de Patrick Eudeline

L’édition est une des expertises d’1R2COM, notamment avec les Editions Prisma. Dernier ouvrage en date:

JEAN-LOUIS AUBERT INTIME

de Patrick Eudeline
Portrait inédit de l’enfant béni du rock

 

Couv_Jean-Louis AUBERT intime.jpgL’histoire de Jean-Louis AUBERT commence avec le groupe Semolina, dans lequel of ciait déjà Richard Kolinka à la batterie. Semolina passera inaperçu. Ce n’était pas encore le bon timing. Rien à voir avec Télé- phone qui s’af rmera, en quelques semaines seulement, comme l’un des plus importants groupes de rock français.

Le premier concert de Téléphone prend place le 12 novembre 1976. Les quatre enfants terribles rempliront les salles, puis les stades, et dé leront même sur les marches du festival de Cannes. Ils battent tous les records. Mais, après presque dix ans, ils cassent le jouet.

Jean-Louis a envie de repartir à zéro. Ses débuts de car- rière solo seront pourtant houleux, mais bientôt la qua- lité de ses compositions réussira à conquérir le public. Il reviendra au sommet et deviendra ainsi une véritable icône du rock.

En 2016, quarante ans après les débuts de Téléphone, il fonde les Insus, avec deux amis de toujours, Louis Bertignac et Richard Kolinka. La tournée est un succès avec plus de 600 000 spectateurs. Que ce soit avec Télé- phone ou en solo, Jean-Louis a vendu près de 10 millions de disques.

Son parcours exceptionnel illustre parfaitement l’his- toire de la musique rock. Dans son sillage, on croise le rêve hippie, la révolution punk de 1977, la concurrence acharnée, les concerts balbutiants et le début d’une indus- trie, la compétition, l’amour, la haine, le succès, l’incom- préhension et la rédemption.

En s’appuyant sur une enquête richement documentée et nourrie de témoignages insolites, cette biographie est la plus complète à ce jour sur l’itinéraire de l’enfant béni du rock.

Téléchargez le communiqué de presse ici 

Les TPE sous-estiment le potentiel des réseaux sociaux

Une étude récente d’Opinion Way pour American Express le montre: les TPE utilisent peu les réseaux sociaux pour se faire connaître. En dehors de Facebook, plébiscité par 37% des personnes interrogées, les autres plateformes comme LinkedIn ou Viadeo sont négligées. (source: Vizibiliz).

Et pourtant, la communication digitale est aujourd’hui incontournable, comme le prouvent ces témoignages. Vous manquez de temps ou de ressources pour vous y mettre? Les équipes d’1R2COM – La Fab sont là pour vous aider. 

infographie_TPE_exploitent_peu_les_reseaux_sociaux_et_l_ecommerce.jpg

 

Communication vidéo : Facebook contre You Tube

Très bon article sur You Tube et Facebook : « le combat en vidéo » publié sur le Journal du Geek 

Sur FrenchWeb on pouvait aussi lire : « Ecrire des romans pour raconter ses péripéties personnelles, ce sera bientôt du passé. » C’est du moins ce que pense Facebook. Fort de ses 1,65 milliard d’utilisateurs actifs mensuels, le réseau social de Mark Zuckerberg estime que l’écrit va disparaître de sa plateforme dans les 5 ans à venir, selon une information rapportée par le site spécialisé Quartz. »


Mais encore faut-il produire des contenus vidéos adaptés, qui ont du sens, qui soient originaux et qu’ils soient tournées professionnellement. C’est le coeur de nos métiers au sein du groupe 39 Panoramas dont La Fabrique de Contenus – 1R2com appartient.


 

Sur le journal du Geek : (extraits) 

Facebook souhaite devenir un acteur incontournable de la vidéo en laissant YouTube dans son sillage. Le réseau social a-t-il les moyens de ses ambitions ? Le veut-il vraiment ?

Facebook parait clair sur ses ambitions et les affiche : le réseau social entend dépasser YouTube en terme de plateforme de vidéo privilégiée des internautes et met tous les moyens de son côté à grand renfort de fonctionnalités dédiées à ce média, « l’avenir du partage » selon Mark Zuckerberg, mais aussi des revenus publicitaires.

Au premier trimestre 2015, 34 % des vidéos vues sur Internet dans le monde l’étaient depuis un mobile. En 2017, la consommation de vidéo représenterait 69 % de toute la consommation d’internet (infographie Turn, société spécialisée dans les technologies publicitaires).

Facebook déploie ainsi ses efforts pour capter cette audience sur son réseau – vidéo flottante, vidéo 360°, outil de sauvegarde de vidéos, etc., avec pour objectif d’augmenter le nombre de vidéos visionnées sur sa plateforme. Et à ce jeu là, Facebook crie plus fort que son concurrent.

Ainsi, en avril dernier, le réseau social avançait le chiffre de 4 milliards de vidéos visionnées par jour sur la plateforme. Aussi bien que YouTube… mais en 2012. Google ne communique plus ses chiffres pour éviter les « manipulations ». Au dernier trimestre fiscal, le chiffre explosait pour atteindre 8 milliards de vidéos vues par jour sur Facebook.

Toutefois, il est important de nuancer : Facebook et YouTube ont un système de comptage sensiblement différent : quand la filiale de Google comptabilise les vues au bout de 30 secondes environ, Facebook le fait au bout de 3 secondes, avec un modeautoplay désormais connu de tous.

[…]

La vidéo et le mobile, l’avenir d’internet dirons certains, sont le nouvel eldorado des annonceurs en terme de publicités, ces deux médias étant de plus en plus utilisés et notamment par les jeunes. Facebook tire 90 % de ses bénéfices des revenus publicitaires. Le mariage était donc évident.

Si YouTube reste le numéro un des artistes, communautés et Youtubers pour diffuser leurs contenus, les marques tendent à préférer Facebook, qui leurs déroule le tapis rouge : page dédiée, meilleure visibilité pour les vidéos hébergées directement sur la plateforme, Live et son streaming vidéo en direct, Facebook at Work, etc.)

Tout va bien dans le meilleur des mondes et ce mariage est promis à un bel avenir. Néanmoins, une nouvelle vient remettre les pendules à l’heure et pourrait remettre YouTube au centre de l’équation.

Ici, il n’est pas question de vues, mais… de bande passante consommée. En effet, si Facebook se targue d’avoir 8 millions de vidéos vues par jour, combien sont réellement et intégralement visionnées ? L’intérêt pour une marque n’est pas tant d’être présente, mais que son annonce soit effectivement visionnée.

Article complet ICI

 

 

Production de contenus : radio, tv, web | Formation | Événements| Conseil en Communication